Qualité de l’eau dans le Rhône

Pour une gestion de l’eau dans l’intérêt des usagers

Arnas : pesticides déposés dans le Nizerand

Hier, lors d’un tournage d’un film pour la télévision, voici ce que nous avons découvert : des sacs de raticides purs déposés au milieu du lit du Nizerand. Trois sacs étaient immergés dans des vasques d’eau alimentant la nappe phréatique captée pour l’eau potable de Villefranche. Les sacs ont été sortis de l’eau. 

Deux sacs de pesticides dans le perte (infiltration vers la nappe phréatique captée pour l'eau potable, d'un écoulement d'eau illégal en provenance du site de la société EPUR)

Deux sacs de pesticides dans la perte (infiltration vers la nappe phréatique captée pour l'eau potable, d'un écoulement d'eau illégal en provenance du site de la société Er)

 

 

Sac de pesticides sorti de l'eau (pêche avec un baton), le produit toxique rose est visible. La vasque est la perte d'un écoulement d'eau illégal et pollué (substance blanche flottante) en provenance du collecteur d'"eau pluviale" de la rue Grange Morin

Sac de pesticides sorti de l'eau (pêche avec un bâton), le produit toxique rose est visible. La vasque est la perte d'un écoulement d'eau illégal et pollué (substance blanche flottante) en provenance du collecteur d'"eau pluviale" de la rue Grange Morin

Sac de pesticide déposé bien consciencieusement au milieu du lit à sec du Nizerand. Cette mise en danger de la vie d'autrui est acte volontaire.

Sac de pesticide déposé bien consciencieusement au milieu du lit à sec du Nizerand. Cette mise en danger de la vie d'autrui est un acte volontaire.

 

Un sac a même été vu au milieu du complexe sportif de Villefranche, sur la commune d’Arnas. Les jeunes enfants, qui sont là dans le parc, pourrait confondre le produit de couleur rose bonbon avec des friandises.

Le pesticide, appelé aussi biocide (produit qui tue), est le DIFENACOUM, conçu pour TUER les mammifères. D’après une rapide recherche sur internet, ce biocide est encore plus toxique que les précédents (les rats s’accoutument aux anciens raticides), il ne serait pas autoriser pour un emploi  dans le lit d’une rivière, donc des écoulements d’eau qui s’infiltrent à 100 % vers un captage d’eau potable.

Phrase de Prudence NA1 DESTINE UNIQUEMENT AUX USAGES MENTIONNES

Il est écrit que les sacs doivent être placés hors de la portée des enfants, des chats, des chiens, des animaux domestiques et des animaux non visés. Visiblement, les conditions d’usage du pesticide ne sont pas respectées sur la commune d’Arnas.

Phrase de Risque R22 NOCIF EN CAS D’INGESTION
AQUA DANGEREUX POUR LES ORGANISMES AQUATIQUES.

Je demande à la CAVIL et la mairie d’Arnas d’enlever les sacs du lit du Nizerand, avant la prochaine pluie .  Nous avons sorti les sacs de l’eau, mais ils en restent dans le lit du Nizerand à sec , qui vont être emportés vers nos captages d’eau potable à la prochaine pluie. Le contrôle sanitaire officiel n’analyse pas le DIFENACOUM dans l’eau distribuée, donc aucun risque d’avoir une eau (administrativement) non potable.

Publicités

27 septembre 2009 Posted by | Eau, Eau Villefranche, Pesticides, Qualité de l'eau potable, Raticide, Villefranche-Beaujolais | Laisser un commentaire

   

%d blogueurs aiment cette page :