Qualité de l’eau dans le Rhône

Pour une gestion de l’eau dans l’intérêt des usagers

Arrêté préfectoral non respecté et tromperie des usagers

Dans le Beaujolais, le non-respect des arrêtés préfectoraux est courant (Regemat, installations classées…). Depuis des années, des citoyens appellent le préfet du Rhône et le sous-préfet de Villefranche à rétablir l’autorité de l’Etat dans la région.

Aujourd’hui les infractions concernent l’arrêté préfectoral n°2009-1954 du 25 février 2009 sur les périmètres de protection des captages d’eau de Villefranche-sur-Saône. L’infraction la plus visible est le non-respect des prescriptions du périmètre de protection immédiate.

« Article 3.1 :  périmètre de protection immédiate

tous travaux, activités… sont interdits »

Donc les cultures intensives avec utilisation des pesticides sont interdites. Or, en juillet et août 2010, nous avons constaté des cultures intensives de céréales (blé probablement), de maïs et de salades  à l’intérieur du périmètre immédiat (la CAVIL a 5 ans pour acheter les terrains, mais les prescriptions s’appliquent immédiatement d’après l’arrêté de février 2009).

La preuve par des photos :

Cultures intensives de céréales (blé probablement) à l’intérieur du périmètre de protection immédiate. Au fond le puits 14. Photo du 15/08/2010 (céréales déjà récoltées)

Gigantesque champ de maïs intensif à l’intérieur du périmètre de protection immédiate. A droite, la clôture de l’ancien périmètre et les captages de Villefranche. Photo du 15/08/2010.

Dans ce champ, les multiples pesticides du maïs ont été déposés à moins de 1 m de la limite de l’ancien périmètre. Quand on sait que l’eau de Villefranche contient 23 pesticides différents (record mondial ?) et que certains de ces toxiques se retrouvent des biberons de millions de bébés, je me demande si nos responsables ne sont pas devenus fous. Pourquoi laissent-ils faire cela?

Cultures intensives de salades (avec beaucoup de pesticides) à l’intérieur du périmètre de protection immédiate. Au fond les puits de captage. Photo du 15/08/2010

Toujours à quelques mètres de la clôture de l’ancien périmètre, des cultures maraichères intensives sont illégalement présentes. Quand on voit le sol, on imagine la quantité énorme de pesticides qu’il faut pour faire pousser des salades comme cela. Ces pesticides se retrouvent dans l’eau de Villefranche, et donc dans les aliments pour bébés fabriqués avec l’eau. Je fais régulièrement visité ces salades. Ces personnes sont alors profondément choquées : comment peut-on déposer des pesticides à quelques mètres de captages alimentant des bébés dans le monde entier. Des cinéastes allemands sont venus, ils n’arrivaient pas à comprendre, cela est tellement inconcevable dans leur pays. Quand on leur explique que ces cultures sont illégales, ils comprennent encore moins!

Encore plus grave, la tromperie des usagers. Chaque année, ils reçoivent une feuille sur la  qualité de l’eau avec leur facture Veolia (normalement car en 2009, Veolia n’a rien envoyé, à la place du document de la DDASS, Veolia avait mis le résultat d’un sondage disant que les français étaient majoritairement satisfaits de la qualité de leur eau).

Document DDASS 69, reçu en juillet 2010 : « La ressource en eau bénéficie de périmètres de protection qui ont été révisés et déclarés d’utilité publique par arrêté préfectoral du 25 février 2009. »

Donc le citoyen, qui fait confiance à l’Etat, croit que les prescriptions de l’arrêté sont respectées. Or cela est faux, le consommateur  d’eau est donc trompé. Rappel : la tromperie des consommateurs est un délit.

Publicités

29 août 2010 - Posted by | Eau, Eau Villefranche, Pesticides, Qualité de l'eau potable

2 commentaires »


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :