Qualité de l’eau dans le Rhône

Pour une gestion de l’eau dans l’intérêt des usagers

Nouvelle pollution de l’eau à Villefranche (chlorures)

Une nouvelle pollution à Villefranche vient d’être découverte par les analyses dans les puits de captage. Des concentrations en chlorures anormales (supérieures à 50 mg/l) sont détectées dans les puits 1 à 4. Dans le puits n° 4, une forte pollution est apparue à la mi-2009. Depuis cette date, la concentration en chlorures dépasse la norme de l’eau potable (250 mg/l). Rappel : sel = chlorure de sodium.

Port de la CCI de Villefranche : stockage de sel (?) à l'air libre qui pollue nos captages d'eau potable

Pour les eaux brutes, la limite de qualité est de 200 mg/l. Le puits n°4 dépasse la norme pour les eaux brutes. La CAVIL est une nouvelle fois dans l’illégalité pour l’exploitation de l’eau potable. Bien sûr, la pollution vient des activités de négoce de sel de déneigement du port de la CCI. De plus, dans le sel, il peut y avoir des adjuvants toxiques qui ne sont pas recherchés dans l’eau potable. Tous les autres produits transitant dans le port de Villefranche (site SEVESO, donc dangereux, stockage d’ammonitrates, produit  qui a explosé à Toulouse en 2001) peuvent également polluer l’eau de la CAVIL (60000 usagers, plus une usine de fabrication d’aliments pour bébés). Les activités du port de la CCI polluent donc notre eau potable.

Je demande à la CAVIL de réaliser une étude complète de l’impact de toutes les activités du port de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie de Villefranche et du Beaujolais) sur les captages d’eau. Il faut analyser tous les produits ayant transité sur le port (y compris les adjuvants) dans les puits de captage, et faire payer les responsables de la pollution (en 2009, 280 mg/l de chlorures, alors que la norme est de 200 mg/l pour l’eau brute). La CCI doit également abandonné son projet d’extension du port tout près de nos captages d’eau potable (projet de nouveaux postes de chargement tri-modal eau/fer/route). Ce projet doit être implanté à au moins 1 km des périmètres de protection pour que les poudres et poussières des chargements ne retombent pas dans les périmètres.

Publicités

17 juin 2010 - Posted by | Chlorure, Eau Villefranche, Qualité de l'eau potable

3 commentaires »

  1. De plus en plus souvent l’eau du grand Lyon est polluée discrètement avec les solvants chlorés. Après un pic majeure le dernier samedi de mai, avec le manque d’eau et une situation pré-caniculaire qui arrive, la qualité de l’eau est en train de se dégrader. l’eau se met à mousser (très légèrement) mais cela s’accentue. http://sauver-eau-de-lyon-citoyenne.blogspot.com pour suivre le sujet. Témoignage du solvant chloré au robinet. Cela semble général au robinet pour Lyon et ces environs. Mais cela empire au point d’être parfois très visible. Que fait les élus concernés ? Rien. Quand on tente de les alerter ? Rien. Silence coupable.

    Commentaire par cyberwaterone | 23 juin 2010 | Réponse


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :