Qualité de l’eau dans le Rhône

Pour une gestion de l’eau dans l’intérêt des usagers

L’eau du Rhône dans les captages du Grand Lyon

La preuve de l’alimentation volontaire de la nappe phréatique, donc des puits de captages d’eau potable, avec l’eau du Rhône (on voit l’ampleur de la tromperie du consommateur quand on lui explique que l’eau du robinet vient d’une rivière souterraine de 800 m3/s en provenance directe des glaciers alpins, sans rapport avec l’eau du Rhône) :

http://cemadoc.cemagref.fr/exl-php/cadcgp.php?QUERY=1&VUE=p_recherche_publication&MODELE=vues/p_recherche_publication/home.html&CLE=DOC_REF&CLEVALEUR=PUB00026384

Rapport n° PUB00014645 du CEMAGREF

« Depuis quelques années, des proliférations d`algues sont apparues sur les bassins de ré-alimentation en eau de la nappe phréatique située au Nord-Est de Lyon, sur le champ captant de Crépieux-Charmy. Désormais, l`influence de ces algues sur la qualité de l`eau est bien connue, ainsi que les grandes caractéristiques de leur mode de développement. Les impacts négatifs de ces algues sur la qualité de l`eau, destinée à l`alimentation humaine nécessitent l`initiation d`une réflexion afin de mettre en place de nouveaux moyens de gestion des bassins visant à contrôler ces populations végétales. »

En plus de tous les polluants du Rhône (pesticides, HAP, PCB, mercure, perturbateurs endocriniens..), il y a aussi les algues qui ont des impacts négatifs sur la qualité de l’eau distribuée.

Une photo où on voit les bassins d’infiltration de l’eau du Rhône vers les puits de captages d’eau destinée à l’alimentation humaine.

Champ captant de Crépieux Charmy

Publicités

27 mars 2010 - Posted by | Eau, Eau Lyon, Eau Rhône

2 commentaires »

  1. Jusqu’alors l’eau de lyon était « eau dessus de tout soupçon » pour moi jusqu’à ce qu’un accident de réseau grave se produisit sur « charmy ». J’ai d’abord cru à une pollution locale mais après première enquête locale il n’en était rien. J’ai alors fait des recherches sur internet, suis tombé sur votre blog et mon cœur s’est arrêté. J’ai alors fait des vérifications et suis tombé sur des documents administratifs qui confirment vos dires.

    Bien qu’on aie essayé (grossièrement) d’effacer les traces il faut croire qu’internet à la mémoire longue. il en reste assez encore. Depuis je continue les recherches et je déterre des cadavres dans les placards.

    A votre tour, suivez mon blog crée depuis http://sauver-eau-de-lyon-citoyenne.blogspot.com vous en saurez plus sur cette affaire qui m’atterre de plus en plus, parce que aussi incroyable que cela puisse paraître, la plupart de vos dires (sur charmy) me sont confirmés.

    Commentaire par cyberwaterone | 18 juin 2010 | Réponse


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :