Qualité de l’eau dans le Rhône

Pour une gestion de l’eau dans l’intérêt des usagers

L’assainissement de la CCBNM continue de polluer notre eau potable

Dans la plus totale illégalité, la Communauté de Communes Beaujolais Nizerand Morgon (CCBNM) continue de concentrer ses égouts vers nos captages d’eau potable. Le Tribunal Administratif a annulé en mars 2009, l’arrêté d’autorisation de la STEP. Les photographies ont été prises le 29 juillet 2009.

Le Nizerand en amont du rejet de la CCBNM : eau parfaitement claire et propre

Le Nizerand en amont du rejet de la CCBNM : eau parfaitement claire et propre

 Le 29 juillet 2009, le débit du Nizerand en amont du rejet de la STEP était de 1,4 l/s, une preuve de plus des faux débits donnés par la CCBNM au Préfet. Le débit d’étiage à 5 ans de la CCBNM était de 8 l/s.

Le Nizerand pollué en aval du rejet de la CCBNM : développement d'algues (?) blanches

Le Nizerand pollué en aval du rejet de la CCBNM : développement d'algues (?) blanches

 Le débit du rejet de la CCBNM était de 3,2 l/s, soit 2 fois plus que le débit du Nizerand. La qualité de l’eau du Nizerand est hors-norme (dégradation par rapport aux objectifs de qualité). Le rejet de la CCBNM est illégal.

Eau jaunâtre polluée en aval du rejet d'égouts (partiellement épurés) de la CCBNM

Eau jaunâtre polluée en aval du rejet d'égouts (partiellement épurés) de la CCBNM

 

Perte totale du Nizerand derrière le stade A. Chouffet (infiltration totale de l'eau polluée par la CCBNM dans la nappe phréatique captée pour notre eau potable)

Perte totale du Nizerand derrière le stade A. Chouffet (infiltration totale de l'eau polluée par la CCBNM dans la nappe phréatique captée pour notre eau potable)

Nizerand totalement à sec en aval de la zone industrielle. L'intégralité des pollutions de la CCBNM et des industriels s'infiltrent dans la nappe phréatique, donc rejoignent nos robinets d'eau dite potable

Nizerand totalement à sec en aval de la zone industrielle. L'intégralité des pollutions de la CCBNM et des industriels s'infiltrent dans la nappe phréatique, donc rejoignent nos robinets d'eau dite potable

De plus, la nouvelle STEP est une usine à fabriquer des nitrates, qui vont ensuite polluer la rivière et les captages d’eau potable de Villefranche. Le 13/12/2008, le flux à l’entrée de la station était de 1,3 kg/j et de 6,1 kg/j en sortie de station. Une STEP est un réacteur chimique qui fabrique de nombreux produits toxiques et cancérigènes, sans compter les pesticides, les résidus de médicaments, les hormones, qui vont se retrouver quelques jours plus tard (quand le Nizerand coule jusqu’à la Saône, et pollue donc directement le P10) au robinet des habitants de Villefranche, de la CCBNM (qui boivent leur propres égouts), et comme ingrédient pour fabriquer des aliments pour bébé.

Un fois de plus, je demande à la CCBNM l’arrêt immédiat de la concentration de ses égouts vers nos captages d’eau potable, et l’arrêt total des transferts intervallées des eaux usées. Immédiatement, la CCBNM et la commune de Lacenas doivent remettre en service l’ancienne STEP de Lacenas, dans la vallée du Morgon, donc en amont d’aucun captage d’eau potable. Les égouts de Montmelas doivent être rejetés dans la vallée du Marverand comme avant 2009 (avec la mise en place du traitement mobile en attendant la construction d’une STEP). Il n’y a aucun captage d’eau potable dans la vallée du Marverand.

Publicités

29 juillet 2009 - Posted by | Assainissement CCBNM, Eau, Eau Villefranche, Villefranche-Beaujolais

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :