Qualité de l’eau dans le Rhône

Pour une gestion de l’eau dans l’intérêt des usagers

Dégâts des inondations de Villefranche

Les médias ont peu parlé des inondations de Villefranche-sur-Saône, probablement car la nuit il n’a pas été possible de prendre des photos ou films spectaculaires. Pourtant les dégâts matériels sont importants : 2000 véhicules sinistrés (dont environ 80 % finiront à la casse, si l’eau a atteint le niveau des sièges, Le Progrès du 07/11/2008), maison effondrée et immeubles qui risquent de s’effondrer, magasins et usine du centre-ville dévastés… Heureusement, pas de victime parmi la population.

Quelques photographies de l’aval vers l’amont :

eglise_villefranche_081102

Eglise dévastée de Villefranche-sur-Saône (collégiale Notre-Dame des Marais),  le 02/11/2008

commerces_villefranche_081102

Commerces inondés et dalles arrachées en plein centre-ville

immeuble_voitures_villefranche_081102

10 heures après la crue, des immeubles, des parkings, des voitures sous toujours sous les eaux

mairie_sprefecture_villefranche_0811021

Le Morgon est passé autour de l’Hôtel de Ville et de la Sous-Préfecture, et a inondé un chantier (3000 m3 d’eau ont été pompés dans le trou)

morgon_amont_villefranche_081102

En amont de Villefranche, le passage du Morgon sous la ville n’a pas été suffisant, et l’eau est montée. Débris accrochés au début du passage souterrain.

gleize_lotissement_081102

A Gleizé, traces du passage de la rupture du barrage. Une vague a dévasté le lotissement en aval.

gleize_degats_081102

Chaussées et murs arrachés à Gleizé par la vague du barrage

pommiers_barrage_rupture_20081102

Principale cause probable des dégâts à Gleizé : la rupture de ce barrage dans la vallée de la Galoche, sur la commune de Pommiers

azergues_crue1

Cause naturelle : la crue. Le niveau de l’Azergues est suivi en temps réel. Le début de la crue a eu lieu à 19h00. Dès 22h00, il était certain qu’une crue importante allait se produire. Hors les Maires ont été prévenus par fax à 3h14 du matin « Situation orange : phénomènes météorologiques dangereux. Types d’événements : pluies et inondations » (vu le nombre de morts qu’aurait pu faire la rupture du barrage, rouge aurait été mieux, le barrage a cédé 1h30 après le fax). Réaction d’un Maire furieux « Ce fax de la Préfecture, c’est de la provocation : je pourrais presque l’envoyer au Canard Enchainé » (Le Progrès du 04/11/2008)

Publicités

9 novembre 2008 - Posted by | Eau, Eau Villefranche, Inondations Villefranche

Un commentaire »

  1. Suite aux critiques d’élus sur le fax tardif envoyé par la préfecture aux maires, la préfecture précise « le déclenchement de l’alerte orange par Météo France a été fait à 2h05 le 2 novembre. Dès 3h05, les services de la préfecture ont retransmis cette alerte à l’ensemble des maires du Rhône … »
    Lors d’une réunion publique à Villefranche-sur-Saône, le 13/11/2008, la sous-préfecture a expliqué « que du point de vue des services de l’Etat, tout avait fonctionné normalement. »
    Donc, le déclenchement tardif, c’est la faute de Météo France.
    Cependant Météo France est un établissement public administratif sous la tutelle de l’Etat, financé à 55 % par l’Etat (donc à 55 % par les contribuables). On ne peut pas dire que tout va bien quand un établissement, que l’on contrôle, donne une alerte aux pluies après la fin des précipitations intenses. Normalement, Météo France est là pour prévoir le temps. S’il n’y arrive pas, l’alerte peut être déclenchée quelques heures après le début de pluies intenses (vers 22 h d’après les nombreuses stations suivies en continu par Météo France).
    D’après la station de Liergues, la pluie a démarré vers 18 h, de 19h30 à 24h00, l’intensité de la pluie a été de 10 mm/h, la pluie s’est arrêtée vers 2 h. Le déclenchement de l’alerte orange à 2h05 est donc incompréhensible.
    Les premières interventions des pompiers de Villefranche ont eu lieu vers minuit à Lacenas (maison qui risquait de s’effondrer sous la pression de l’eau). Lacenas est situé dans l’amont du bassin versant du Morgon, et l’eau descend ensuite vers Villefranche. L’alerte inondation aurait pu être déclenchée plus tôt.
    Je pense que tous les organismes publics (Etat, collectivités locales, Météo France…) devaient être solidaires, et ne pas se rejeter en permanance les responsablités (c’est la faute de l’autre, aller voir le bureau à coté).

    Commentaire par brunod | 17 novembre 2008 | Réponse


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :