Qualité de l’eau dans le Rhône

Pour une gestion de l’eau dans l’intérêt des usagers

Impact sanitaire de la pollution de l’eau potable au tétrachloréthylène et à l’atrazine

Les concentrations moyennes, en polluants dans les captages d’eau potable du bassin RMC mesurées par le contrôle sanitaire (DDASS) contenues dans la banque ADES, sont :

  • 0,29 µg/l pour le tétrachloréthylène (résultat très sous-estimé à cause des seuils de détection trop hauts de 0,5 µg/l  à 5 µg/l en général, à cause de l’absence des analyses DDASS du département du Rhône dans ADES)
  • 0,036 µg/l pour l’atrazine (résultat fiable)

Pour une exposition toute une vie à ces concentrations pour la France entière, le calcul donne :

  • 400 cancers causés par le tétrachloréthylène
  • 15 cancers causés par l’atrazine

J’espère donc m’être trompé dans mes calculs pour le tétrachloréthylène. L’impact sanitaire des solvants chlorés dans l’eau potable devrait être étudié par les pouvoirs publics. Cet impact semble bien supérieur à celui des pesticides dans l’eau. 

Publicités

2 novembre 2007 - Posted by | Eau, Tétrachloréthylène

2 commentaires »

  1. Bonjour,
    Je viens d’apprendre que la nappe phréatique de la ville où je demeure, Avignon, dans le Vaucluse, est polluée au tétrachloréthylène depuis en viron un an.
    La mairie vient de nous en informer par arrêté municipal du 9 juin 2008, recu le 20 juin 2008 dans ma boite aux lettres, de ne pas comsommer cette eau, d’autant plus qu’elle ne peut déterminer la source exacte de cette pollution à ce jour.
    Hors, la plus part des habitants de cette zone  » Fontcouverte » possède un forage. Pour ma part, je ne consomme pas directement cette eau qui me sert à arroser mon jardin, mais je l’utilise en arrosage régulier sur les légumes et fruits que nous consommons.
    Je voudrais savoir l’impact sur la consommation de ces légumes et fruits de cette pollution. Puis-je continuer, ainsi que ma famille à consommer ces produits?
    A savoir, que je pensais donner à mes enfants des produits sains, sans pesticide, sans aucun autre produit nocif pour la santé.
    Quels sont les recours?

    J’avoue être totalement désarmée devant ce grave problème. Quand les autorités feront preuve de transparence?

    Merci de bien vouloir me répondre.
    Cordialement

    Commentaire par yoana02 | 3 juillet 2008 | Réponse

  2. L’arrosage des légumes avec une eau polluée par du tétrachloréthylène peut entraîner une augmentation du risque de cancer pour les consommateurs. Ce risque doit être évalué par une étude à partir des concentrations en solvants chlorés (en général, il y a pas seulement du tétrachloréthylène, mais aussi d’autres produits toxiques industriels dans l’eau polluée), des quantités de fruits et légumes consommées et de la durée de la pollution.
    La démarche est donc de contacter la mairie ou les services de l’état pour qu’ils réalisent cette étude pour votre cas. Tant que vous n’avez pas la réponse, je vous conseille de ne consommer pas les légumes arrosés par de l’eau polluée aux solvants chlorés.

    Commentaire par brunod | 6 juillet 2008 | Réponse


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :